Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
lafarandoledeslivres.com

lafarandoledeslivres.com

Menu
Le petit paradis

Le petit paradis

Lorsque Adriane est sanctionnée, suite à son discours de remise des diplômes, elle ne comprends pas pourquoi. En effet, son père est déjà surveillé par la "Véritable Démocratie" et son oncle a été "pulvérisé". Par conséquent, il lui semble faire attention. Mais elle est major de promotion et elle veut briller dans ce dernier exercice qui clôture la fin des études. Toutes ses amies l'ont alerté sur ce qu'elle pouvait dire ou pas. Après coup, elle s'aperçoit que celles-ci lui lui ont tendu de nombreuses perches. Elle est donc "pulvérisée" elle aussi et se retrouve dans l'Amérique de l'année 1959. Elle a changé d'identité (Mary Ellen Enright) et est élève dans le Wisconsin dans une université nommée Wainscotia. Elle se sent à part et n'a que peu d'amies. Elle veut rentrer au plus vite mais elle est condamnée à quatre ans d'exil. Elle travaille dure pour remplir ses tâches et être digne de rentrer à la maison. Elle tombe amoureuse de son professeur de psychologie Ira Goldman, un exilé du futur comme elle.

Lorsqu'ils commencent à se fréquenter, je me suis dis que le roman est terminé. Mais en fait, Ira se sent prisonnier de sa zone impartie et la dépasse. C'est alors qu'il disparait et qu'Adriane perd ses souvenirs. Elle va fréquenter un gentil garçon avec laquelle il est fort probable qu'elle finisse sa vie, dans cette partie de l'Amérique. En sorte, le petit paradis.

Dans le début du roman, l'action se déroule en 2039. La société est contrôlée  par des robots et un système qui laisse peu de place à la liberté, le rêve et le dépassement de soi. Tous doivent être dans la moyenne. Personne ne doit émettre une opinion qui soit innovante ou perturbatrice. Tout doit être sous contrôle que se soit réellement ou par la peur. Les personnes condamnées sont téléportées dans d'autres zones de l'espace temps et elles ne reviennent pas toujours.

Ce roman m'a désappointée.  Joyce Carol Oates est l'un de mes écrivains préférés. Néanmoins, je n'ai pas compris où elle voulait me mener. Nous décrit-elle un futur proche, où tout le monde devrait taire ses opinions ou du moins faire semblant ? Allons nous vers un Etat qui nous demanderait d'être des personnes dans la moyenne ? Veut-elle  nous alerter ou  nous décrire déjà la société qu'elle entr'aperçoit ?

De plus, elle développe de très nombreuses fois les théories sur la psychologie moderne, sans pour autant m'aider à les rattacher à l'histoire. Veut-elle dire que son histoire et son expérience  a façonné d'une certaine façon Adriane et qu'elles l'ont conduite à être condamnée ? Je ne sais pas. 

J'étais sortie de La Servante Ecarlate avec enthousiasme. Ici, j'ai été un peu déçue, probablement parce que je ne pensais pas lire un autre livre d'anticipation. Les deux livres ne donnent pas espoir en l'avenir. C'est pourquoi je continuerai à vivre pleinement l'instant présent, sans pour autant être naïve sur notre époque.

Joyce Carol Oates " Le petit paradis " Ed Points Image de couverture du livre