Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
lafarandoledeslivres.com

lafarandoledeslivres.com

Menu
La part de l'autre

La part de l'autre

Lorsque j'ai acheté ce livre, je doutais de pouvoir le lire car pour moi Hitler était un personnage horrible, monstrueux. Et puis, j'étais trop curieuse alors je me suis lancée.

C'est l'histoire parallèle de Hitler, le dictateur connu et Adolf H, le peintre admis à l' Académie des Beaux Arts. C'était passionnant de voir un destin décortiqué et son versant positif. Comprendre pourquoi et comment  Hitler est arrivé à ce point destructeur, ayant la haine des juifs alors qu'il ne l'avait pas à l'origine,  vouloir la guerre à tout prix à cause de la guerre de 1918 et du sentiment de revanche et surtout se croire supérieur, ne jamais se remettre en cause et écraser les autres. Ses rapports ne sont normaux avec personne. Les femmes lui sont insupportables et les hommes sont méprisables.

De son côté Adolf H est rentré à l'Académie des Beaux Arts. Il n'est pas un peintre très doué, plutôt académique, sans véritable talent. Mais voilà, il a un problème avec les femmes. Il arrive  à analyser ses difficultés et à aller consulter un psychanalyste. Le problème se résout tellement bien que, lorsqu'il rencontre LA  femme, il s'en  éprend et tombe follement amoureux. Quand celle ci le quitte, il débute sa vraie carrière de peintre. Dans sa peinture transparait ses émotions et ses tourments. Cela lui permet de rejoindre Paris où sa vie sera transformée. Il va avec difficulté, certes, devenir un peintre en vue et rencontrer une femme dont il tombera amoureux et qui le quittera d'une façon tragique. Il rentre en Allemagne où la guerre commence , mais pour un problème de territoire. Cette guerre éclair se termine assez vite et fera peu de morts. Il se marie et a deux enfants. Il abandonne la peinture et se tourne vers l'enseignement, car il ne considère pas sa peinture comme majeure. 

Eric Emmanuel Schmitt, à la fin de ce livre, nous livre la génèse de ce livre et les difficultés qu'il a rencontrés pour l'écrire. Il nous explique pourquoi il a écrit ce livre et ce qu'il voulait démontrer : surtout le fait qu'Hitler était un homme comme un autre et ce qu'il est devenu était le fait d'un processus. Ne pas diaboliser cet homme. Certes le condamner mais surtout apprendre de lui.

Pour moi qui aime l'histoire, j'ai appris beaucoup de choses sur Hitler, sur ce qu'il a vécu et comment il y a fait face. La façon dont chacun voit sa vie conditionne ses futures actes. Bien sûr, il a fait de nombreuses fois des mauvaises décisions et il a mal interprété ce qui lui arrivait. Il se croyait intouchable, protégé par la providence. Il était mégalomane, a entrainé toute une nation vers la guerre.  De plus, la partie avec le peintre Adolf H m'a beaucoup amusée. Il m'apparaissait normal avec des réactions normales, avec des joies et des souffrances comme tout un chacun, et surtout une capacité à  rebondir.

Eric Emmanuel Schmitt " La part de l'autre " ED le livre de poche