Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
lafarandoledeslivres.com

lafarandoledeslivres.com

Menu

En cet 500ème année de la mort de l'artiste, je découvre ce roman sur Léonard de Vinci. Je découvre son histoire personnelle et artistique. Né à Vinci d'un notaire Piero Vinci et d'une bergère Catarina, il est né bâtard. Cependant, il vit longtemps avec son père qui n'arrive pas à avoir d'enfant avec la seconde femme. Quand c'est le cas, il est placé à Florence chez le peintre Verrocchio, car très doué pour le dessin. A partir de ce moment là, ses heures d'observation de la nature et des hommes lui seront bien utiles pour parfaire ses peintures. Mais ce serait le réduire à une discipline, lui qui était multiple : anatomiste, architecte, géographe, inventeur ou plutôt perfectionneur de machines en tout genres. Il était curieux de tout. Fréquentant peu à l'école, il est surdoué. 

Dans le livre, l'auteur parle peu de sa vie privé, qu'on croit toute consacrée à l'étude. En fait, dans ses biographies récentes, il apparaît comme un homme de plus d'1.90 m, très beau, bien vêtu. Il est végétarien avant l'heure car il ne supporte pas la souffrance  des animaux. Il est aussi homosexuel, se faisant prendre par la police de l'époque une seule fois et sera très discret après cela. Il est entouré par de nombreux élèves qu'il attire par sa bonté et sa bienveillance. D'ailleurs, il fera d'un de ses élèves, son fils adoptif et d'un autre son amant. 

Sa vie sera emmaillée de sa recherche de "sponsors" car à la renaissance, les artistes sont financés par les grands de ce monde. C'est ainsi qu'il sera tour à tour à Florence, à Milan , Mantoue, Venise,  Rome et Amboise. 

Il rencontrera de nombreux artistes, qu'il ne considérera jamais comme des rivaux : Michel-Ange, Raphael… Et il fera la connaissance de Machiavel, avec qui il aura toujours la joie de discuter (car il pensait par soi même) lorsqu'il le rencontrait. 

Ce que j'ai aimé dans ce livre, c'est la description de l'élaboration du travail de Léonard de Vinci et sa vie à la cour du dur de Milan, le duc Sforza.

Ce que j'ai moins aimé, c'est la vie privée  édulcorée de l'artiste.

Je vous renvoie au très beau magazine "Beaux arts " hors série sur Léonard de VINCI ; ses plus beaux  dessins, ses constructions, son goût pour la fête et sa vie privés sont très bien décrits. A lire , même si vous pouvez vous rendre à la très belle exposition du Louvre consacrée à l'artiste.

Dimitri Merejkovski "Le roman de Léonard de Vinci " Ed Livre de poche