Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
lafarandoledeslivres.com

lafarandoledeslivres.com

Menu
Michel Serres

Michel Serres

Lorsque j'ai fini de lire "les morales provisoires" de Gabriel Enthoven, j'ai eu envie de légèreté et c'est à la même période qu'est sorti "Morales espiègles " de Michel Serres. 

Ce livre est un peu le résumé de ce qu'il a appris dans la vie : ne pas se prendre au sérieux ( chef du chahutage lors de sa jeunesse), être humble,  ce qu'on a reçu de bien le transmettre à un autre (car la transmission réciproque est rarement possible), et enfin s'ouvrir aux autres sans différence de classes ou autres. Désobéir lorsque les circonstances le nécessitent. 

J'ai beaucoup aimé ce livre même si de prime abord, il n'est pas très facile. J'aimerais beaucoup être un peu comme Michel Serres lorsque je serais vieille. Il a une fraîcheur et un enthousiasme intacts et il n'est pas blasé par ce qu'il a vécu. 

Michel Serres " Morales Espiègles " Ed Le Pommier
 

Cette lecture m'a été recommandé par la libraire où j'ai commandé le livre précèdent. J'étais très curieuse de savoir ce qu'il pensait "des poucettes", ces jeunes filles qui tapent avec leur pouce sur leur smartphone. Ayant dépassé la cinquantaine et ayant passé mon enfance, mon adolescence et une partie de ma vie adulte sans téléphone portable, j'ai été très surprise des propos de Michel Serres. En effet, celui ci compare l'arrivée du numérique comme la troisième révolution humaine après celle du fer, de l'imprimerie. Il est très enthousiaste de voir notre vie se réinventer. Il dit aussi, que cette technologie permettra la propagation de la connaissance , qui avec un clic est à portée de tous.

Je ne sais pas si cela est vraiment vrai, car aux USA, un jeune millionnaire,voulait la connaissance pour tous, a été inculpé par le gouvernement d'Obama et il s'est suicidé ensuite. Je n'ai retrouvé son nom sur internet mais une journaliste française a écrit un livre sur lui et l'a présenté à la Grande Librairie. Il reste encore des libertés à conquérir. 

Sinon , c'est vrai que la vie avec internet a changé du tout au tout. Mais je ne suis pas si optimiste. Verra - t - on encore longtemps nos commerces ouverts sur rue, ou nos amis en réel ?

Michel Serres "Petite Poucette " Ed Le pommier