Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Dans la brume de Darjeeling

Jusqu'où pourriez vous aller pour fuir votre quotidien, vos difficultés aussi bien professionnelles, familiales ou amicales?

Goran Borg, la cinquantaine vit avec ses angoisses et essaie de se faire suivre par une charmante psy, Karen. Il est divorcé, père de deux enfants dont il n'est pas très proche, sort dans les bars avec ses amis.

Suite à une situation qu'il trouvait dangereuse pour lui, il s'envole pour Delhi, retrouver son ami Yogi Singh Thakar, importateur de textile en Inde. Celui ci prépare son mariage. Et ce n'est pas une mince affaire en Inde. Mais cela ne se passe pas comme prévu. Cela va obliger Goran à aider son ami et cela va changer sa perception du monde et de ses réactions face à la vie. Et l' entraîner lui et Yogi dans le Darjeeling.

C'est un très joli livre. Quand je l'ai lu, j'ai l'impression de voyager avec les personnages, de les comprendre et d'en tirer des conclusions face à mes propres réactions. Je me suis souvenue d'une conversation avec ma sœur qui m'a dit que dans la vie, tout le monde a le choix. C'est aussi en substance le thème du film " En équilibre ". Moi, je pense que l'on n'a pas vraiment le choix tout le temps. Tout dépend aussi de sa capacité à rebondir, son potentiel ou aussi savoir surpasser ses peurs. Qu'il est plus intéressant, de rester  pour se confronter à ses difficultés quelles soient professionnelles ou personnelles. Qu'il est plus facile de partir, quelquefois. Tout dépend des circonstances et pourquoi la personne part. Je modulerai mon propos en disant que si on a tout essayer er que cela ne marche pas, pourquoi pas partir ; surtout au niveau professionnel ..

Et vous qu'en pensez vous ?  Est ce que partir d'un travail devant des difficultés c'est fuir ou pas? Est ce qu'il faut baisser les bras devant la première dispute avec son amoureux ?

J'ai hâte de vous lire

Mikael Bergstand  Dans la brume du Darjeeling ED babel