Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog

Eric Emmanuel Smidt

je voudrais dédier toute une page à ce bel écrivain qui est Eric Emmanuel Schmitt. Je le connais que depuis une dizaine d'années et je savoure tous ses livres..

 

- Bien sûr, j'ai lu son dernier roman "l'homme qui voyait à travers les visages". A Charleroi, une série d'attentats se déroule. Augustin, stagiaire dans le journal local, est chargé par son patron de mener l'enquête. Il possède un don, qui est celui de voir à travers les visages des êtres, souvenirs ou démons qui motivent ces personnes. Il va s'impliquer car il veut démontrer à tous qu'il est un être sensible et intelligent. Le  dénouement est à peine imaginable...

 

- Le livre, qui m'a le plus plu est "les dix enfants que Me Ming n'a jamais eu".  Me Ming a le cœur assez grand pour avoir plusieurs enfants , dans cette Chine de l'enfant unique, Elle seule a 10 enfants. Elle en parle de façon très poétique et nous les présente tous les 10. Affabule-t-elle ou va-t-on les rencontrer? C'est une belle fable sur le bonheur de construire la famille qui nous correspond.

 

- " les perroquets de la place d'Arezzo", livre fleuve sur le besoin d'être aimé. En effet, une colombe dépose un mot d'amour à chacun des occupants d'un quartier de Bruxelles. Je me suis un peu perdue entre tous les protagonistes. Toutefois, cela m'a permis de me questionner sur le fait d'avoir moi aussi un jour fortuitement un mot d'amour dans ma boîte aux lettres.

- "Mr Ibrahim et les fleurs du Coran":  une ode à la tolérance

 

- "Milarepa " comment un voyou se transforme en sage

 

- " la nuit de feu" : à 28 ans, l'auteur est aller dans le Sahara et il a vécu une expérience intense d'où il reviendra croyant, lui qui était athée. Histoire vraie

 

Je me réserve encore du temps pour les prochains livres de ce même auteur